Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Déja publiés

Sur le blog




Voici la liste compléte

Liens

Lundi 30 janvier 1 30 /01 /Jan 20:06
Voici donc la suite

C’est donc avec les idées un peu confuses que j’envisage de lui servir un café pour ensuite aller m’habiller plus convenablement on va dire..

Je prend donc la cafetière et une tasse avec l’intention de poser le tout sur la table et de le laisser se servir seul, plus rapide que moi sûrement il pris la tasse et me la présente je n’eu pas d’autre solution que de le servir, occupée à ce que je faisais je n’ai réalisée qu’après que j’étais juste à quelques centimètre de lui ..

Quand tout à coup je sentie quelque chose de chaud qui m’effleurais, c’était sa main qu’il venait de poser sur ma cuisse, guettant ma réaction et voyant que je ne protestais pas il commença doucement à me caresser, un frisson me parcouru tout le corps, sa main devient plus curieuse et remonta le long de ma cuisse pour venir effleurer lentement mon entre jambe

Ce simple contact me procura un effet qu’il pu ressentir à ce moment là un léger râle s’échappa du fond de ma gorge, sa main devient alors plus hardie et se fraya un chemin dans ma toison pour ensuite explorer doucement entre mes lèvres, je sentie son doigt tenter de pénétrer ma grotte secrète,il n’eu aucun mal tant elle était devenue humide sous les caresse de sa main.

Je n’osais pas bouger ou dire un mot je le laissais faire cela me faisait tellement de bien et quand sa main vient effleurer mon petit bouton, j’etais aux anges..

Quand il sorti sa main je sentie un grand vide, qu’es je fait que ce passe t’il ?

Il se leva j’ai cru qu’il allait partir, mais il me pris la main et me demanda ou étais ma chambre je pu rien répondre juste faire un signe de tête

Il m’allongea sur le lit défit le lien du peignoir je retrouvais nue allongée offerte , il ne se déshabilla pas ce qui me surprise mais je ne pouvais rien dire ni faire j’étais comme paralysais ,je le vit s’agenouiller il écarta doucement mes jambes , a l’idée de la vu qu’il avait à ce moment là de mon intimité me fit frissonner  et je fermais les yeux un peu gênée de me laisser ainsi allée ..Je sentie tout à coup quelque chose de chaud se poser sur mon petit bouton j’ouvris les yeux et m’aperçu que sa tête était nichée au creux de mes jambes, c’était sa langue qu’il venait de posais là, et commença a se promener, une chaleur s’empara de tout mon corps. Voyant l’effet que cela me procurais sa langue devient plus pressant et s’enhardie de plus en plus je gardais les yeux fermes, tout a mon plaisir et n’en loupais pas une miette

Tout d’un coup je ne sentie plus rien, il venait de retirais sa langue je ressentie un grand vide et ouvrit les yeux pour voir, il était en train d’ôter ses vêtements, il se pencha sur moi et tout à coup quelque chose de long et dur me pénétra …..

Soudain….

J’entend un bruit qui devient de plus en plus fort, il me faut un certain temps avant de réagir, et de me rendre compte que c’est la sonnerie de mon réveil, il est temps que je me lève.

Mon rêve était si agréable que j’aurais bien aimé qu’il soit réel.

Mais ce n’était qu’un rêve, aussi doux soit il
                                                              
Par bibi - Publié dans : Recits Coquins
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus